le langage du golf in French

birdsdessines_perso

 

Le langage du Golf in French

golf5_1dgolf5_2dgolf5_5dgolf5a36a

Au cours d’un récent séjour dans la belle province du Québec j’ai eu le plaisir de jouer sur le golf de la Malbaie ,magnifique golf de 18trous (le plus ancien d’Amérique du Nord) dominant le Saint Laurent….un rêve !

Je n’ai pas abaissé mon pointage mais j’y ai reçu une belle leçon de Français

J’ai loué un sac de Bâtons comprenant un bois de départ, un bois d’allée, un fer 4 à cocheur d’allée,un cocheur de sable et un fer droit .

J’ai fait une ronde de 18 trous en compagnie d’un jeune Québécois (conjoint de fait ,c’est plus élégant que concubin ou pacsé !) qui a gentiment francisé mon vocabulaire de golf .

Après un échauffement sur le terrain de pratique ,sur le vert d’entrainement et dans la fosse de sable nous avons pris connaissance des règles locales notifiées sur la carte de pointage :

– Protection des jeunes arbres identifiés par un ruban blanc :si un tel arbre nuit à la position ou à  l’élan du joueur lever la balle et la laisser tomber ,à pas plus de deux longueurs de bâton .

– Replacer les mottes de gazon

– Niveler les fosses de sable

– Réparer les marques de balle sur le vert

Nous sommes au trou numéro 1 ,longueur 350 verges ( équivalent du yard) par 4

Sur le tertre ,balle posée sur une cheville ,je tape avec un bois de départ.

Ma balle tombe dans l’allée mais finit sa course dans l’herbe haute.

Mon partenaire me fait remarquer gentiment « ton élan arrière est peut être un peu rapide »!!!!

Deuxième coup je tombe encore dans l’herbe haute à 30 verges du vert une fosse de sable entre ma balle et le vert « je te conseille un cocheur de sable »

Je suis sur le vert en trois coups ,j’efface la marque de ma balle, avec mon répareur, je joue mon fer droit, fais rouler la balle ….un peu court !Au total pointage 5 ce qui fait un au dessus .

Durant la suite du parcours j’ai été plus attentif à l’amélioration de mon vocabulaire qu’à diminuer mon pointage .

Bien sûr notre ronde s’est terminée par un passage au « Pavillon » pour boire une bière avec des membres de l’Amicale de « l’Age d’ or »

Cette anecdote n’est qu’un exemple pour garder son identité le Québec s’est appuyé sur la pratique et la défense de la langue française.

Les Québécois sont fiers de leur langue et tous les jours est diffusée une séquence télévisée où l’on peut voir des immigrants, venant (bien que la terre soit ronde) des quatre coins du globe ,exprimer leur fierté d’apprendre et de parler le français.

Je suis sûr qu’en France le concepteur de ce petit film serait baptisé de « franchouillard »

Faire un effort de francisation (au golf et ailleurs) est un moyen pacifique de défendre notre identité.

Amitiés, bonne Ronde et bonne fin de semaine .

e5ok7rjt

Merci à Jacques Fradin pour cette histoire.

 

Publicités

Une Réponse

  1. tichou

    Mais ou trouves tu toutes les photos superbes?

    15 janvier 2012 à 19 h 06 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s